Trousse à outils à enrouler

trousse à outils à enrouler

Le week-end dernier, nous avons bricolé un peu chez nous et nous avons eu besoin de sortir la trousse à outils pour récupérer tournevis et marteaux. Et là, je me suis dit quelque quelque chose n’allait pas. Non seulement notre trousse à outils est un simple sac en plastique, mais en plus, il menace de se déchirer de toute part après des années de bons et loyaux services. Il était temps de m’en occuper et de le remplacer par une vraie trousse à outils en tissu.

sac à outils

Un patron maison pour ma trousse à outils

La première qualité d’une trousse à outils, c’est quand même d’être pratique. Je voyais bien du coup un format à enrouler comme j’en avais fait pour des crayons de couleurs , mais avec des emplacement plus larges. Ainsi, à plat on voit tous sous ses yeux et quand on a fini, on enroule et on range.

Il y avait deux inconvénients à ce type de trousses: le premier, c’est que si on achète un nouveau tournevis, il n’a pas de place, donc il va traîner, on va devoir le chercher quand on en aura besoin et c’est pénible. Le deuxième, c’est qu’il est difficile de ranger ce qui est hors format et en particulier le petit bric à brac (par exemple les petites clés hexagonales utiles pour monter les meubles en kit ou une boîte de vis….). J’ai donc décidé d’avoir une trousse ronde classique autour de laquelle j’enroulerai l’autre partie.

En comptant les tournevis pour savoir combien d’emplacement prévoir, j’ai remarqué une famille de clés anglaises qui avaient aussi besoin d’une place dans la trousse. Leur forme ne se prêtait pas à ce que j’avais prévu, je les calerai donc avec deux rangées d’élastiques cousus avec des intervalles bien choisis.

 

Y a plus qu’à!

Après avoir dessiné mon modèle et pris mes mesures, il fallait y aller. Puisqu’il fallait du tissu assez solide pour supporter le poids des outils, j’ai joué la carte recyclage en utilisant de vieux jeans que l’on m’avait donnés.

Pas évident d’avoir d’aussi grands pans de tissu dans un pantalon! J’ai donc fait fi des coutures déjà présentes. D’une part ce n’est qu’une trousse à outil pas un sac à main et d’autre part, ce n’est pas vilain, ça structure l’ensemble.

Le jean avait par ailleurs quelques tâches de peinture. Qu’à cela ne tienne, je les ai dissimulées sous des gros pois multicolores découpées dans des chutes.

Quelques tâches à cacher

pois multicolores

Pour la trousse ronde, j’ai utilisé du vinyle transparent comme pour mon mini sac à ouvrage.C’est un peu pénible à coudre et surtout à retourner mais c’est rigide et transparent, ce qui est pratique pour voir ce que l’on cherche.

Voilà donc le résultat: la trousse à outils vide, pleine et enroulée!

trousse à outils en tissu

 

Previous Post

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :